Créas - jupes et robes

THE dress ? Partie 1

Quand ici je parlais d’un été riche … C’était aussi de ça dont je voulais parler ! Et oui, le 30 juillet dernier, Doudou et moi avons fait le  grand pas et nous sommes dit oui pour la vie.. Pfiou !

16
Photo du jour J. Pour les autres photos de cet article, vous devrez vous contenter de photos prises dans notre jardin un jour où il ne faisait pas si beau que ça !

Quand nous avons commencé à parler à nos proches du mariage, l’une des premières questions que l’on me posait c’était ; « et ta robe… tu vas la faire ? ».

Au début je n’étais pas franchement convaincue que coudre une robe de mariée en si peu de temps était une bonne idée. Pour l’histoire, nos fiançailles ont duré seulement trois mois et nous étions de l’autre côté de l’Atlantique pendant les deux tiers de cette période. Autrement dit, le temps était compté et nous avions déjà beaucoup à faire. Mais ça c’était sans compter toute l’aide que nous avons reçu de toute part… Et si je n’étais pas convaincue que c’était une bonne idée, quelques personnes de confiance, elles, l’étaient ! Notamment mon Doudou, sa parfaite témoin et ma maman. Alors en voiture Simone ! Mais du coup, pas toute seule ; pour cette lourde tâche j’ai appelé à la rescousse ma maman, et nous avons décidé de coudre cette robe à quatre mains.

Après pas mal de recherche et d’essayages je savais ce que je voulais ;

  • Du blanc, car je savais que c’était ce que préférait doudou et que ça m’allait bien (si j’arrivais à bronzer un peu avant le jour J)
  • De la soie, car c’est léger et toujours élégant
  • Une jupe circulaire pour avoir un tombé comme j’aime (et en plus c’est facile)
  • Un haut tout en drapé et avec des bretelles puisque je pensais que les bustiers ne tenaient jamais en place et que je voulais une robe qui me permette de danser jusqu’au bout de la nuit.
  • Pas de voile mais une jolie étole en dentelle faite par ma maman.

Fastoche non ?! Hum…

Nous avons alors procédé en étapes ;

1) L’étole en dentelle.

Je dis « nous »… mais pour cette étape très clairement seule ma maman en a été l’artiste ! Après environ 70h de travail voilà le résultat ; une étole en soie avec deux bordures en dentelles…
Elle est absolument superbe et venait finir ma tenue comme aucun autre accessoire n’aurait pu le faire ! En bonus, j’ai gagné une étole magnifique que je peux réutiliser très souvent et j’aurais à chaque fois un bien agréable souvenir pour ma maman et notre « happy day » 🙂

789-robe-mariee

788-robe-mariee

2) La jupe.

Pour ça rien de très compliqué, on s’est lancé un peu bille en tête, on a coupé un rond, on a cousu, et on a gardé l’ourlet pour plus tard.

robe-49

On s’est lancé tellement bille en tête qu’on a un peu oublié que j’avais prévu d’avoir des chaussures avec un talon de 10cm. Puisque la robe était coupée selon ma taille « réelle », quand je l’ai essayé avec mes chaussures à talons, forcément, il y avait comme un hic et elle paraissait trop courte pour moi. Plutôt que de refaire une jupe, j’ai changé de chaussures et finalement je pense qu’elle était à peu près à la bonne longueur. A la réflexion je me dis qu’on aurait pu/du faire une jupe asymétrique avec le derrière plus long. Ca aurait pu faire une traîne un peu sympa… Mais bon !

771-robe-mariee
Oui oui, pas de doute, c’est une vraie robe circulaire ! Pensez un peu aux heures de travail pour faire l’ourlet à la main…
772-robe-mariee
Le mouvement fluide que je voulais obtenir et qui a été réussi grâce à la soie si légère de JoAnn Fabric !

775-robe-mariee

3) La doublure du bustier.

J’ai réutilisé le patron utilisé pour la robe de mon anniversaire et issu du livre de Gertie. Il me va bien, je l’ai adapté pile poil sur moi et donc il m’assurait un soutien et un maintien optimal. J’ai juste modifié le dos pour qu’il soit plus (+) « dos nu » que la robe initiale.

Et là… là j’aurais du me/nous/lui (le patron) faire confiance. Car tel quel, le bustier tenait impeccablement. Et malgré tout, j’ai voulu que la robe finale comporte des bretelles, des vraies. Donc ma pauvre maman et moi même nous sommes entêtées à coudre un bustier, drapé, avec des bretelles… Mais pour lire comment tout ça s’est déroulé et achevé, il faudra revenir la semaine prochaine !

Des bisous les copains et à très vite !

robe-54

Publicités

13 réflexions au sujet de « THE dress ? Partie 1 »

  1. Je suis plus qu’admirative devant l’ambition, le travail et le produit fini ! Vraiment, félicitations et bravo à la maman aussi bien sûr !

  2. Lorsque j’ai découvert ton projet sur Thread and Needles, j’étais déjà fan mais alors lire ton récit me rend encore plus admirative! Et cette étole!!!! Une pure merveille! Bravo à ta maman!!! Je vais lire l’épisode 2 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s